Bannière entête

Dans les alpages de l Isère du Trièves au Vercors

Afficher le diaporama

Photos : 3

Dans les alpages de l Isère du Trièves au Vercors

dans les alpages de l Isère du Trièves au Vercors

Dans les alpages de l Isère du Trièves au Vercors

Recette pour une rando réussie... une pincée de Trièves, un zeste de Diois et un brin de Vercors, le tout en 6 jours !

 

-        Jour 1 : de Roissard à Cornillon en Trièves

Départ de Roissard, nous mettons le cap au Sud. Traversée de l'Ebron par le pont de Brion et petite pause pour admirer le lac de Monteynard-Avignonet. La matinée continue  à travers quelques villages fort sympathiques de l'Est du Trièves, pique-nique juste sous le col de Laye pour profiter d'un chouette coin de verdure en bordure des bois.

L'après-midi, nous redescendons du côté de Mens et passons tout prêt du Domaine des Hautes Glaces, au col Accarias, avant de rejoindre les Ecuries de Cornillon où nous sommes accueillis par Serge Bezombes. Nous passons la nuit dans son gîte de style très hacienda espagnole avec vue panoramique sur l'Obiou.

 

-        Jour 2 : de Cornillon en Trièves à Tréminis

Nous gardons le cap au Sud pour cette seconde journée, et traversons une bonne partie du Trièves en passant par Prébois et prenons la direction de St Maurice en Trièves. Au cœur du Trièves, on profite de la vue à 360° sur les différentes chaînes de montagnes qui nous entourent. Pique-nique au dessus de Lalley, village sudiste du Trièves avant de pousser un peu plus loin direction Tréminis, en longeant le lit de l'Ebron.

On fait ce soir-là étape au Cris-Cath, où les chevaux passent là nuit au pied du Grand Ferrant, avec de l'herbe par dessus la tête !

 

-        Jour 3 : de Tréminis à la Jarjatte (Lus-la-Croix-Haute)

Nous partons ce matin-là à l'ascension de la Montagne de Paille, en suivant dans un premier temps une piste forestière jusqu'au Col de la Croix, puis de là, nous nous engageons sur les immenses étendues vertes des pâturages. On profite, au Nord, d'une vue dégagée sur la totalité du Trièves, et au Sud des premiers sommets drômois. Après avoir longé les crêtes, on entame la descente du côté lusois. On profite des premiers arbres pour offrir aux chevaux (et cavaliers) une pause repas.

Au cours de l'après-midi, nous traversons le village de Lus-la-Croix-Haute et continuons jusqu'au vallon de la Jarjatte où les chevaux seront logés pour la nuit au Ranch El Paso. Quant à nous cavaliers, nous expérimentons les délices d'un studio de station haut en couleurs !

 

-        Jour 4 : de la Jarjatte à Bénevise (Treschenu-Creyers)

Nous partons de bonne heure pour une grosse étape. Nous traversons à nouveau Lus-la-Croix-Haute et prenons la direction du Diois. Une bonne grimpette nous autant pour arriver jusqu'au Col de Grimone, très prisé par les motards qui profitent également de la vue. Nous passons globalement la matinée à avaler un bonne dose de dénivelé, afin de contourner le Jocou, on redécouvre des chemins qui n'ont pas du voir de randonneurs depuis un sacré bout de temps ! Dernier gros raidillon pour monter au Col de Jiboui, sur le versant Ouest du Mont Barral, où nous faisons une pause pique-nique bien méritée. Nous avons passé plusieurs heures sans croiser personne et avons l'impression d'être seuls au monde...

La pause midi (très) tardive terminée, nous attaquons un gros morceau de descente jusqu'aux Nonières, petit village diois au pied du col de Menée. Nous passons la nuit dans le gîte de Bénevise, superbe bâtisse dans un tout petit hameau, dans lequel nous profitons d'un repas gargantuesque (même Ikso, mascotte canine qui nous accompagne a droit à sa part).

 

-        Jour 5 : de Bénevise à Chichilianne

Nous quittons aujourd'hui le Diois pour rejoindre le Trièves, en passant par le Vercors ! Nous prenons la route de Combeau pour pénétrer en territoire « vertacomicorien », avec bien sûr, la réserve des Hauts Plateaux. Petit crochet par le Pas de l'Essaure, depuis lequel nous retrouvons le Mont Aiguille. Nous traversons de grandes étendues, typiques du Vercors et nous croyons à nouveau complètement seuls. Nous rejoignons ensuite la cabane de Chaumailloux et faisons la pause repas non loin, à l'abri des arbres.

On dit au revoir aux plateaux et nous nous attaquons à la descente du Pas de l'Aguille qui nous ramène dans le Trièves. Nous terminons la journée à Chichilianne, où nous passons notre dernière nuitée à la Ferme des Quatre Chemins, au pied du Mont Aiguille.

 

-        Jour 6 : de Chichilianne à Roissard

On commence notre dernière (et non moindre) journée, en prenant la direction du Nord. Nous traversons Trézanne, petit village implanté dans les racines du Mont Inaccessible, et grimpons jusqu'au col de Papavet puis jusqu'au col des Pellas. En une matinée, on admire trois faces de notre Mont solitaire... !

On s'arrête pour notre dernier pique-nique à Saint-Michel-lès-Portes, avec devant nous la totalité du Trièves, d'ici on peut contempler tout le chemin parcouru pendant ces 6 jours... Nous reprenons le chemin de la maison et profitons d'un dernier galop dans les champs avant de mettre une dernière fois pied à terre.

 

Ce qu'on retient de cette semaine de randonnée : en plus de centaines de photos, on garde dans les yeux les étoiles de tout ce qu'on a la chance d'avoir vu, des paysages à couper le souffle, d'immenses étendues sauvages et de splendides villages typiques, sans compter des galops à perdre haleine (et surtout de bonnes grimpettes à perdre haleine).

En clair, une rando plutôt accessible, qui met tout le monde d'accord et pour laquelle on repartirait bien une seconde fois !

 

contact: Laura Barbier(espace équestre du Trièves à Roissard) 0646753591.

cartes IGN  2236OT  3237OT  3337 OT

visites : domaine des hautes glaces (distillerie de whisky bio ) www.hautesglaces.com

Powered byE2I sports